[…] On assiste à une véritable gestion coloniale des quartiers qui font face aux violences policières[41],[42] ». » La famille Traoré reproche également à la maire de la ville de ne pas leur avoir présenté ses condoléances. En cliquant sur « je m’abonne », j’accepte que les données recueillies par Radio France soient destinées à l’envoi par courrier électronique de contenus et d'informations relatifs aux programmes. Leur père, est chef d’équipe sur des chantiers d’étanchéité. La famille Traoré. réinventaient la physique, et bien avant internet communiquaient par cartes postales, par lettres, ou griffonnaient leurs équations dans les salons d'un hôtel, et se disputaient sur Dieu et sur l'énergie, un livre raconte ce moment d'amitié entre Marie Curie, Einstein, Niels Bohr, et tant d'autres on les voit, ses génies pris en photo en 1927 dans le parc Léopold de Bruxelles, quelque chose d'espiègle émane de leurs regards disparus...Le regard de Florent Guillain était espiègle aussi et fragile en même temps, tendre, je le vois dans l'Yonne républicaine. Ce mouvement est surtout une demande de justice[52]. hummerH2 4/juin/2020 - 18h27 Le portrait d’Assa par L’Obs « Assa Traoré, 32 ans, mère de trois enfants, est la porte-parole d’une famille "nombreuse et soudée". Dès les premières semaines du mouvement des Gilets jaunes, le comité Adama lui apporte son soutien et participe aux manifestations : « On s’est reconnus en eux »[43]. Pour Alexandre del Valle, le fait que le sort de délinquants anti-flics "victimes" des policiers soit bien plus médiatisé que celui de citoyens honnêtes… Rejetant la notion de « convergence », bien qu'elle apparaisse en soutien à des causes comme des femmes de ménage en grève, des luttes de cheminots, de sans-papiers ou d'étudiants, ou lors d'action du mouvement écologiste radical Extinction Rebellion, Assa Traoré explique : « Je ne parlerais pas de convergence, plutôt d'alliances dans la lutte des opprimés, mais chacun garde la nature de son combat »[4]. Elle publie en 2019 Le Combat Adama, co-écrit avec le philosophe et sociologue Geoffroy de Lagasnerie[23]. Souhaitant une convergence des combats entre ceux menés par le comité Adama et les Gilets jaunes, plusieurs comités et des figures du mouvement comme Maxime Nicolle, Priscillia Ludosky et Jérôme Rodrigues participent à une manifestation en juillet 2019 à Beaumont-sur-Oise[44]. Originaire du Mali, il est mort en 1999. Le père d’Adama Traoré, un polygame aux quatre femmes, a eu dix-sept enfants. Le père d’Adama Traoré, un polygame aux quatre femmes, a eu dix-sept enfants. Mis à jour 12 août 2020 La polygamie est interdite en France et pourtant la famille Traoré est bien une famille polygame qui vie au grand jour sa polygamie… ». En particulier après le mouvement consécutif à la mort de George Floyd, en 2020, dans le Minnesota, le comité Adama est rapproché du mouvement américain Black Lives Matter et de concepts forgés aux États-Unis comme le racisme institutionnel ou l'intersectionnalité comme outil d'analyses des discriminations[51],[52]. En juillet 2019, quelques jours avant la marche organisée à l'occasion du troisième anniversaire de la mort de son frère, elle publie sur les réseaux sociaux un texte qu'elle nomme J'accuse ! »[47]. Ce mouvement est surtout une demande de justice, Fondation OPEJ - Baron Edmond de Rothschild, « Nous sommes dans un système qui protège la police », Réseau des bibliothèques de Suisse occidentale, https://fr.wikipedia.org/w/index.php?title=Assa_Traoré&oldid=177671698, Naissance dans le 9e arrondissement de Paris, Catégorie Commons avec lien local identique sur Wikidata, Article de Wikipédia avec notice d'autorité, Portail:Politique française/Articles liés, Portail:Biographie/Articles liés/Culture et arts, Portail:Biographie/Articles liés/Politique, licence Creative Commons attribution, partage dans les mêmes conditions, comment citer les auteurs et mentionner la licence. Il admet qu'« en termes de réflexion théorique, il y a une telle déconnexion dans le champ intellectuel et universitaire français avec ces problématiques qu'on est obligé de se référer à des théoriciens américains comme Paul Butler, Michelle Alexander ou Alice Goffman », mais il ajoute qu'« il y a cette tendance, lorsque l'on parle de la police ou du racisme, à toujours évoquer la situation américaine, ce qui me semble problématique. Dix-sept frères et sœurs, issus de quatre mères. Introduction. modifier - modifier le code - modifier Wikidata. Il a tout à fait raison mais personne n'en parle.Cette famille Traoré est une famille de délinquants et on leur déroule le tapis rouge, consternant et écoeurant ! Leurs avocats annoncent leur intention d'entamer un recours[25],[29]. Valeurs actuelles s’est penché sur ces profils de l’ombre, et a reconstitué une partie de la galaxie de la famille Traoré. Assa Troré récuse toute proximité avec Houria Bouteldja, qu'elle ajoute n'avoir jamais rencontrée : « Je vais êtes très claire : nous n'avons pas la même vision que le Parti des indigènes de la République, et nous ne voulons pas être associés à eux. Il est aussi Omar Sy un fidèle soutien et compagnon de combat d'Assa Traore, la soeur d'Adama mort après avoir été arrêté par des gendarmes en juillet 2016 et dont le  sort mobilise et divise. Refusant ainsi d'écarter, par exemple, les Blancs de son combat, elle déclare devant le tribunal judiciaire de Paris, à l'appel du comité Adama le 2 juin 2020 : « Peu importe d’où tu viens, peu importe ta couleur de peau, peu importe ta religion, peu importe ton orientation sexuelle, tu ne dois pas rester spectateur face à l’injustice, face au meurtre, face à l’impunité policière[51] ». Assa Traoré naît en janvier 1985 dans le 9e arrondissement de Paris. Elle revient alors précipitamment en France et coordonne le combat de sa famille afin de connaître les circonstances de son décès[9]. Adama Traoré La manifestation, devenue rassemblement statique après l'interdiction émise par la préfecture de police de se déplacer jusqu'à la place de l'Opéra depuis la place de la République, rassemble selon la préfecture 15 000 personnes à Paris[36]. dans lequel elle cite nominativement les gendarmes mis en cause — Romain Fontaine, Matthias Uhrin et Arnaud Gonzales[25] — et les personnes qui, selon elle, chercheraient à entraver l'enquête[26]. Ils sont sans doute plusieurs dizaines dans cette famille polygame élargie à tous leurs cousins de près ou de loin. nécessaire], Assa Traoré exerce jusqu'en 2016 la profession d'éducatrice spécialisée[5]. Mère de trois enfants, diplômée en 2007[réf. Assa Traoré naît en janvier 1985[1] dans le 9e arrondissement de Paris[2]. Le sociologue Michel Wieviorka minore, lui aussi, l'influence des théories identitaires : « La mouvance postcoloniale ou intersectionnelle appuie l’actuelle mobilisation mais elle n’en est pas elle-même le carburant. La famille Traoré. Quelques jours après la mort de George Floyd aux États-Unis et la publication d'une nouvelle expertise médicale écartant la responsabilité des gendarmes[32], Assa Traoré et le Comité vérité et justice pour Adama organisent une manifestation, le 2 juin 2020, devant le tribunal de Paris. Le papa de Irene s'appelait Moses, il avait été un tout jeune soldat du Sud  puis avait déserté pour finir la guerre dans le camp des vainqueurs, il était retourné chez lui en Caroline du Nord après la guerre où on ne l'aimait guère, mais il avait le pistolet menaçant et élevait des crotales dans son poulailler, vous verrez ses papiers militaires sur le monde.fr et sa moustache farouche à Moses sur le Figaro  et Ouest-france, et sur ses genoux, une mouflette blondinette, Irene... Quelques 60 ans après la guerre civile, Moses, septuagénaire, avait convolé quel homme, avec une jeune femme handicapée mentale de près de 50 ans sa cadette, Irene était leur fille, on se moquait d'elle à l'école, elle ne savait guère lire et elle commença jeune à mâcher du tabac et vieille dame, relique fripée comme une pomme, elle témoignait la guerre civile était encore parmi nous.Et son histoire vient bien en ces temps en noir et blanc où l'on parle des violences du racisme de l'esclavage, quand on abat, c'est la une de Libération, les statues de ceux qu'on ne veut plus honorer, ou, quand un livre, un film déchainent les passions! … Mais dans Paris-Match, je lis un portrait chaleureux d'Assa Traoré et de sa famille, quelle famille les Traoré! Assa Traoré explique son engagement contre les violences policières dans Lettre à Adama, ouvrage co-écrit avec la journaliste Elsa Vigoureux en 2017[14],[15]. Si on ne s'était pas battus, mon frère serait officiellement mort de causes cardiaques et d'une infection grave », « la lutte dans laquelle elle est engagée dénonce de façon claire la violence policière et le, « était temps que les femmes prennent la tête des mouvements de lutte, parce qu’elles en ont toujours été la colonne vertébrale », « Je vais êtes très claire : nous n'avons pas la même vision que le, « Peu importe d’où tu viens, peu importe ta couleur de peau, peu importe ta religion, peu importe ton orientation sexuelle, tu ne dois pas rester spectateur face à l’injustice, face au meurtre, face à l’impunité policière, « en termes de réflexion théorique, il y a une telle déconnexion dans le champ intellectuel et universitaire français avec ces problématiques qu'on est obligé de se référer à des théoriciens américains comme Paul Butler, Michelle Alexander ou Alice Goffman », « il y a cette tendance, lorsque l'on parle de la police ou du racisme, à toujours évoquer la situation américaine, ce qui me semble problématique. Assa Traoré est la porte-parole de la famille[16],[17] et la figure du « comité Adama Traoré » qui comprend des militants chevronnés[4]. En avril 2019, elle est rédactrice en chef invitée de l'hebdomadaire culturel Les Inrocks[24]. L'amitié de Bohr, Einstein et Marie Curie, qui il y a un siècle réinventaient la science, le Point. Elle est convoquée en octobre 2019 pour dégradation de biens publics lors d'un événement qu'elle avait organisé à Beaumont-sur-Oise le 28 avril 2018[30]. Valeurs actuelles s’est penché sur ces profils de l’ombre, et a reconstitué une partie de la galaxie de la famille Traoré. La famille Traoré. Originaire du Mali, il est mort en 1999. Florent, infirmier volontaire monté à Paris contre le Covid-19, il en est mort, l'Yonne Républicaine. Selon la chaîne, ce prix lui est remis pour le rôle central qu'elle joue dans le combat contre « l’injustice raciale et la brutalité policière » depuis 2016[38],[39]. Quand des expertises requises par la Justice avancent diverses maladies pour expliquer les causes de la mort d'Adama Traoré, le comité Adama commande à ses frais un rapport à des experts de ces maladies, qui contredisent les explications avancées[45], ce qui permet d'éviter la clôture du dossier et de demander de nouvelles investigations judiciaires[46]. Elle est issue d'une famille polygame, dont elle considérait les autres femmes de son père comme également ses mères, comptant dix-sept frères et sœurs,. Dix-sept frères et sœurs, issus de quatre mères. Le Comité Adama est souvent comparé à, « La mouvance postcoloniale ou intersectionnelle appuie l’actuelle mobilisation mais elle n’en est pas elle-même le carburant. Ce matin, après les propos tenus par Marion Maréchal dans une vidéo postée sur son compte Twitter, Assa Traoré annonce qu'elle va porter plainte contre la jeune femme. Les Traoré ont grandi dans la résidence de Boyenval à Beaumont-sur-Oise. Dès le décès du chef de famille, la famille polygame s’est scindée. Elle fonde et anime, depuis lors, le « Comité vérité et justice pour Adama »[12]. Le papa d'Irene Tripplet avait déserté l'armée confédérée, Ouest-France le Monde, le Figaro. Et Match semble approuver.On trouve ainsi dans la presse des individus qui changent le monde, ou leur pays, ou essayent. Assa Traoré déclare ainsi, en 2020 : « Dans l'affaire Adama, nous en sommes à la cinquième expertise, et nous avons déjà réussi à écarter trois maladies. Leur père Mara-Siré, né au Mali, était chef étanchéité. Oui il est écoeurant que cette famille de délinquants notoires multirécidivistes soit ainsi mis en avant, écoutée, adulée par toute une partie de la gauche et des médias ..Une famille polygame de 17 gamins qui a bénéficié plus que largement de l'argent de la France et qui crache sur notre pays de façon indécente .. Il s'impose ainsi en tête de cortège lors de la manifestation unitaire « Marée populaire » contre la politique d'Emmanuel Macron lancée à l'initiative de La France insoumise le 26 mai 2018, affirmant : « Il est temps d’en finir avec les appels creux à la convergence des luttes ». Paris-Match accompagne Assa Traoré, qui porte son frère mort et l'histoire de sa famille, et combat l'Etat. Assa Traoré “a aidé des centaines de jeunes à Sarcelles. Elle est également la créatrice d'une petite ligne de vêtements wax[7] qu'elle relance en 2019 sous la marque Maison Kaye[8]. Le monde raconte un Israelien nommé Zeev Hever, dont l'entreprise Amana construit depuis trente ans des colonies en Cisjordanie occupée:  les gouvernements le consultent quand ils bougent les lignes dans les territoires palestiniens, même Itzhak Rabin lui avait montré la carte des accords d'Oslo... Hever fut membre d'un groupe terroriste juif qui allait poser des bombes sous les voitures de maires palestiniens, sorti de la prison, il a choisi la puissance, l'annexion d'une partie de la Cisjordanie pourrait être son triomphe... Qui est une autre manière d'habiter et de changer le monde. La dernière modification de cette page a été faite le 15 décembre 2020 à 19:39. Nous refusons les injonctions qui sont faites aux mouvements des quartiers populaires de n’aborder que la « question sociale », avec au passage un refus de considérer le racisme qui structure la société comme participant de cette « question sociale ». Article précédent Assa Traoré est issue d’une famille polygame comptant 4 mères et 17 frères et sœurs ! Le 28 juin 2020, la chaîne de télévision américaine Black Entertainment Television (BET) décerne à Assa Traoré le prix BET Global Good pour son combat antiraciste. Elle est issue d'une famille polygame, dont elle considérait les autres femmes de son père comme également ses mères[2], comptant dix-sept frères et sœurs[3],[2]. E lle fait la une des journaux, prend le micro en manifestations. En 2007, elle obtient son diplôme d’éducatrice spécialisée et travaille pendant 12 ans auprès de jeunes en difficulté. La militante noire américaine Angela Davis salue le combat d'Assa Traoré, car « la lutte dans laquelle elle est engagée dénonce de façon claire la violence policière et le racisme systémique comme éléments à part entière de la société française, comme la violence policière et sa généalogie avec l’esclavagisme aux États-Unis d’Amérique » et estime qu'il « était temps que les femmes prennent la tête des mouvements de lutte, parce qu’elles en ont toujours été la colonne vertébrale »[19].